FRIGo

Quand un frigo se réchauffe, il faut un super-héros pour sauver la situation … [A. Gasztowtt, T. Hocquet, C. Michaud; Supinfocom Arles – 2006]

Entre l’article d’hier (URWHATYOUEAT) et celui-ci, vous penserez peut-être que j’ai une affection particulière pour les frigos. Il n’en est rien. Cependant, allons voir ce qu’il se passe à l’intérieur une fois la porte refermée.

J’ai eu la chance de voir ce plan animé lors du festival Premiers Plans d’Angers en 2007, évènement qui, comme son nom l’indique, s’attache à faire découvrir les premières créations de réalisateurs européens et les futurs talents de demain. J’avais adoré cette petite histoire qui réussit à nous faire vivre l’expérience d’être parmi tous ces aliments qui sont amusants et plein de vie.

Publicités

STARBUCK

Biarritz, début Juillet.

Au cours d’une après-midi morose, marquée par une météo déprimante, voire spleenante, qui ne permettait pas de se jeter à l’eau, je décidai d’aller flâner un peu. Au point de m’arrêter devant le Royal, un petit cinéma de centre-ville sans prétention, qui garde encore l’espoir de pouvoir exister en proposant des films d’auteurs, des films décalés et même certains navets commerciaux en V.O. (quand c’est pas du français). Bref.

Levant les yeux afin de scruter les films à l’affiche, j’aperçois alors cette affiche au nom de Starbuck, avec cette accroche « -Nous sommes les 533 enfants de Starbuck. -Je ne suis pas Starbuck ». Je me suis laissé tenté. De toute façon, pas grand chose d’autre à faire. Après avoir payé ma place une misère, je m’installais confortablement dans un fauteuil situé à droite d’une petite salle en sous-sol, prêt à en prendre plein les orbites. Je suis ressortit convaincu, même si quelques passages sont faibles, voire lourds (sans me moquer de nos amis tabarnak, je mets ça sur le compte de l’humour québecquois). J’ai passé un bon moment et quoiqu’on en dise c’est bien là le principal. Allez bande-annonce! Et je vous encourage à regarder ce film:

Tout juste au moment où David Wosniak apprend que Valérie est enceinte, cet éternel adolescent de 42 ans découvre qu’il est le géniteur de 533 enfants.

Am I Wrong?

Am I Wrong by Etienne de Crécy- One Bit Pictures

Le clip Am I Wrong retrace la visite d’un personnage dans un fast food qui tourne très, trop, rond. Une critique très subtile de la junk food, rythmée par une musique électronique énergique, qui semble illustrer ce cycle infernal de la production à la chaîne de steacks, où la vache finira par se venger.

Our Man in Nirvana

John, célèbre star du rock, meurt pendant un concert et se réveille au nirvana … [Jan Koester, HFF Postdam – 2005]

Ce court-métrage d’animation que j’ai eu l’occasion de découvrir lors de la 19e édition du festival Premiers Plans d’Angers, présente une atmosphère psychédélique, où la rock star se retrouve dans un univers parallèle, coloré, délirant, avec des créatures à la fois belles et effrayantes. C’est finalement avec beaucoup de poésie et d’humour que Jan Koester nous raconte une jolie fable à propos du jugement dernier.

HAPPY ENDING

/or not.